mercredi 28 août 2013

Le défilement infini (infinite scrolling)

Le défilement infini prend sa source avec l’arrivé des appareils mobiles. Ceux-ci ont un petit écran vertical, il faut donc que l’usager défile vers le bas pour accéder aux informations d’une page.

Toutefois c’est Pinterest, un site Web de réseautage social axé sur les photographies et les intérêts des utilisateurs du réseau, qui l’a rendu populaire. Sa capacité à présenter beaucoup d’information sans avoir à charger une page s’appliquait bien au principe de base de Pinterest. Visitez le Pinterest de ProWeb pour un exemple.

Twitter est aussi un excellent exemple d’utilisation du défilement infini. Ce système s’applique en effet à merveille au système de messages courts de celui-ci. Il est pertinent d’aller voir les tweets plus anciens étant donné car ils s’empilent rapidement mais cela ne veut pas dire qu’ils perdent de leur intérêt. De plus, il permet de consulter des tweets sans avoir à précharger la page, ce qui facilite la vie de l’utilisateur. On retrouve aussi sur sa version mobile, un effet de papier déchiré qui vous indique où vous en êtes rendu dans votre lecture.

Son atout majeur est de vous présenter une multitude de résultats sans préchargement.

Il est utilisé pour la recherche d’image de Google : ce qui est pratique pour consulter rapidement une panoplie d’images. Par contre, pour les recherches régulières, cette solution n’a pas été retenue. En effet, lors d’une recherche régulière, l’utilisateur peut se repérer plus facilement à l’aide de la pagination. Il est aussi porté à regarder les quelques liens les plus pertinents qui se retrouvent en première page. Voir la fin de la page vous donne le sentiment que vous ne manquez rien alors que l’infini vous porte à continuer votre recherche indéfiniment (vers les résultats les moins pertinents).

Notons tout de même certaines lacunes assez évidentes :
  • La tentation de cliquer sur toujours plus de lien entraîne une perte de temps;
  • La barre de défilement ne reflète pas la quantité de contenu;
  • Difficile de se repérer et de savoir où on en était précédemment;
  • Difficile de trier le pertinent du non pertinent;
  • Rend le pied de page inaccessible (dans certain cas).
Il existe un compromis entre le défilement infini et la pagination régulière : il s’agit de mettre un bouton « charger plus de résultats ». Ce qui permet à l’utilisateur de poursuivre sa recherche tout en le réconfortant en lui montrant une « fin » tangible.

En conclusion, le défilement infini est une façon de présenter de l’information qui peut s’avérer pertinente et agréable lorsqu’il s’agit de présenter un contenu vaste. Il faut toutefois bien l’utiliser et garder à l’esprit que si la pertinence des résultats est un critère important, ce n’est peut-être pas la méthode de navigation la plus conseillée.

Source :

Infinite Scrolling: Let’s Get To The Bottom Of This
http://uxdesign.smashingmagazine.com/2013/05/03/infinite-scrolling-get-bottom/

2013 Web Design Trends Infographic
http://enfuzed.com/2013-web-design-trends-infographic/

Pinterest
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pinterest

Aucun commentaire:

Publier un commentaire